Qui sommes-nous?‎ > ‎

Historique

Au cours des années 80, les préoccupations environnementales ont accaparé l'attention des gouvernements et des groupes environnementalistes. La dégradation de l'environnement et les conséquences des activités individuelles et collectives sur le milieu marin ont eu des conséquences importantes telles que la fermeture de plages, l'interdiction de cueillette dans les zones coquillières, la contamination toxique et la dégradation d'habitats essentiels pour des espèces marines. 

C'est dans ce contexte qu'est apparu, en 1988, le Plan d'action Saint-Laurent (PASL). Celui-ci est issu de la concertation des gouvernements provincial et fédéral qui ont voulu protéger et mettre en valeur les milieux naturels du Saint-Laurent.  C'est alors que Stratégies Saint-Laurent (SSL) a vu le jour. Sa mission  était d'impliquer les citoyens dans l'effort de sauvegarde du Saint-Laurent et de mettre sur pied des groupes de concertation en environnement : les Comités de Zones d'Intervention Prioritaire (ZIP). Le PASL a pour l'instant été reconduit jusqu'en 2026.


Le Comité ZIP Gaspésie (anciennement Comité ZIP Baie des Chaleurs) a été constitué en 1992 en tant qu'organisme à but non lucratif. Il est l'un des 12 Comités ZIP en opération le long du fleuve et du golfe Saint-Laurent. Le programme ZIP duquel il découle vise la participation et la concertation des communautés riveraines, et inclut la diffusion de bilans de connaissances sur l'état du territoire, la tenue de consultations publiques ainsi que l'élaboration d'un plan d'action et de réhabilitation écologique (PARE).

Depuis la création du Comité ZIP Gaspésie, des personnes affiliées à l'agriculture, à l'industrie, à la santé, à l'éducation, à l'administration municipale, aux petites et moyennes entreprises; des biologistes, écologistes et citoyens du milieu se concertent afin de mener à bien des actions de réhabilitation et de protection du milieu marin du territoire de la Baie des Chaleurs – Gaspé-Sud, et nouvellement, de l'ensemble de la Gaspésie.

Le Comité ZIP Gaspésie a acquis une grande crédibilité comme point de convergence des dossiers environnementaux régionaux et a développé une bonne expertise en terme de concertation multisectorielle concernant les milieux marin et côtier gaspésiens. Son ancrage dans le milieu est concret et il démontre une implication dans la dynamique de développement régional.