Sentier d'interprétation à la Baie au Chêne

À la demande de la municipalité de Pointe-à-la-Croix, le Comité ZIP Baie des Chaleurs s'est fait le promoteur d'un projet de mise en valeur du marais de la baie au Chêne. Celui-ci comporte deux volets, soit le volet "protection" , qui a pour but de limiter l’accès et de canaliser les usagers hors des zones fragiles et le volet "mise en valeur", qui prévoit l'aménagement d'une passerelle en bois sur pilotis qui donne accès à la mer ainsi que la sensibilisation de la population locale et des touristes à l'importance écologique de ce milieu exceptionnel. Grâce à un appui financier de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement et à la participation de la Municipalité de Pointe-à-la-Croix, des panneaux d'interprétation sur les habitats et les espèces ont été conçus et installés en 2012. Le Comité ZIP Baie des Chaleurs a également produit un dépliant d'informations qui met en valeur les richesses de la baie au Chêne. 

La baie au Chêne

L'acquisition du marais de la baie au Chêne en 2006 par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune et Canards Illimités Canada a permis de protéger ce milieu humide d'importance pour la péninsule gaspésienne. En 2009, un plan de protection et de mise en valeur de la baie au Chêne et des habitats côtiers de Pointe-à-la-Croix a été réalisé afin de souligner la présence d'espèces menacées ou vulnérables, la richesse en espèces fauniques et floristiques, ainsi que la diversité des habitats. Le plan de protection et de mise en valeur vise un territoire d'une superficie d'environ 433 hectares.

Biodiversité de l'écosystème

Le marais de la baie au Chêne est un écosystème dynamique et complexe influencé à la fois par les marées d'eau salée en provenance de la baie des Chaleurs. Il comporte une mosaïque d'habitats, incluant des marais, des marécages boisés et arbustifs, une tourbière et un chenal de marée. Les immense battures vaseuses et la tourbière au cœur du marais salé sont des habitats exclusifs à la baie au Chêne. De plus une frange littorale d'une longueur supérieure à 6 km abrite les plus grand marais à spartine de toute la baie des Chaleurs.